Didier Reynders a des ambitions bruxelloises

_______________________________

C’est ce qu’il vient de déclarer à Frédéric Chardon dans La Libre.

Chez nous, pas besoin d’être né à Bruxelles pour être immédiatement adopté comme Bruxellois. Mais suffit-il d’acheter une maison à Uccle ou à Schaerbeek pour prétendre être devenu Bruxellois et prétendre connaître et défendre nos intérêts ? En charge du budget Beliris au fédéral, peut-on affirmer que Didier Reynders met tout en œuvre pour que le financement du piétonnier du centre ville et de certains contrats de quartier soit disponible dans les délais ?
Va-t-il intervenir auprès de son collègue MR à la Mobilité François Bellot pour mettre fin au survol de Bruxelles ou va-t-il continuer à défendre les intérêts de la société privée Brussels Airport ?

Didier Reynders va se porter candidat au renouvellement de son mandat de président de la fédération bruxelloise du MR. “L’ambition, c’est que le MR soit le premier parti à Bruxelles, on aura alors la main. » Et si les libéraux avaient la main en 2019, est-ce que Didier Reynders se verrait succéder à Rudi Vervoort comme chef du gouvernement bruxellois ? se demande Frédéric Chardon.

Au niveau local: “Lors de mon arrivée à Uccle, j’avais fait le choix très clair de rester à un stade d’observation” rappelle Didier Reynders. “ Mais, après les prochaines élections locales, je voudrais m’investir plus”. A demi-mot, il reconnaît lorgner le mandat de bourgmestre d’Uccle.

3 réflexions au sujet de « Didier Reynders a des ambitions bruxelloises »

  1. Gennotte Roger

    M. Reynders a raté une belle occasion lors des dernières élections régionales: s’il avait eu le courage de se présenter à Bruxelles, il serait devenu Ministre-Président les doigts dans le nez…bien sûr il aurait eu du mal avec une administration en majorité nommée par d’autres partis. Mais il aurait donné à la Région un autre poids, et il y aurait eu au moins une région dirigée par un MR. Je ne crois pas que cette opportunité se représentera.

    Répondre
  2. Philippe Delstanche

    Que ce soit le MR ou le PS et le CDH avant lui, tous les partis n’ont que mépris pour Bruxelles et les responsables politiques bruxellois, même dans leurs propres rangs puisqu’ils se sentent obligés d’y parachuter des poids lourds provinciaux, respectivement Reynders, Onkelinx et Milquet, sans doute pour s’assurer que l’on protégera les intérêts des navetteurs wallons dont beaucoup se prétendent bruxellois de coeur, mais partis vivre hors Bruxelles et y payer leurs impôts tout en venant y gagner leur salaire. C’est le résultat lamentable de la communautarisation des partis. Une des raisons pour lesquelles il faut supprimer les communautés et créer à Bruxelles de véritables partis bruxellois bilingues.

    Répondre
    1. Marc Van Buggenhaut

      Quel vrai Bruxellois aurait la carrure pour s’occuper vraiment de notre Région? Lors de la dernière réforme de l’état, aucun Bruxellois n’était impliqué et TOUS les partis, sans exception, francophones et néerlandophones, ont décidé de faire le bonheur des Bruxellois malgré eux. Résultat : à la tête du brol, un invertébré ronronnant, à la mobilité un Limbourgeois cycliste et un fromage indigeste, la Fédération Wallonie-Bruxelles, repaire de toutes les créatures avides de prébendes confortables. Question : Pourquoi uniquement la Wallonie, intéressée par le fric bruxellois (pour le restant, elle n’ a rien à en cirer …) et pas les deux régions ?

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.