Un programme Mobilité pour Bruxelles ?

 » Mon pre­mier moyen de trans­port, c’est à pied. Pour Paris et Londres, je pri­vi­lé­gie le train. Quand je suis à Uccle, je cir­cule dans le quar­tier, je fais mes courses dans le coin plu­tôt que de re­ve­nir vers la ville. Il faut dé­ve­lop­per le métro mais aussi les gares, sans d’autres modes de trans­port, les gens se re­plient dans leur quar­tier ou quit­te­nt Bruxelles.  »

Qui affirme cela ? Ni une association militante, ni un simple citoyen, mais Didier Reynders, dans une interview accordée au journal L’Echo. Et il va plus loin. Extraits.

 » Ou­vrir le débat fiscal sur la mobilité et notamment sur les voitures de société. Pou­voir choisir entre une voi­ture de so­ciété ou une aide au lo­ge­ment à Bruxelles, à condi­tion d’ha­bi­ter près de son lieu de tra­vail. Cela amènerait à ha­bi­ter à Bruxelles et di­mi­nuer la navette. Le vélo élec­trique a un bel ave­nir, il doit aussi rem­pla­cer une par­tie des « Vil­los » trop lourds ».

Fort bien, Monsieur le Vice Premier et ministre en charge de Beliris, et si on passait rapidement d’un beau rêve à la mise en oeuvre d’un projet de Mobilité concret pour Bruxelles au fédéral et à Beliris ?

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.