Coup d’arrêt pour le régionalisme au MR

________________________________________

C’est avec satisfaction que nous avons fait écho à un document de travail des libéraux (révélé par La Libre) qui prônait un fédéralisme à quatre Régions et la suppression de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette idée vient d’être fortement remise en cause au sein du parti et a disparu du nouveau projet de manifeste qui sera mis aux voix à l’automne et s’avère bien plus chèvrechoutiste.

Les régionalistes du MR ne s’avouent pas vaincus. Soutenus par Louis Michel, ils pourraient revenir avec la revendication d’un fédéralisme belge basé sur quatre Régions lors de l’élaboration du programme pour les élections de 2019. C’est là que le débat final sur les trois  scénarios devrait avoir lieu.

Le pire scénario est celui d’une Belgique basée sur trois Communautés qui verrait l’ensemble des compétences communautarisées, avec la disparition des Régions au profit des Communautés flamande, francophone et germanophone. Etant déclarée bilingue, Bruxelles serait cogérée par les Communautés flamande et francophone. Ce scénario est surtout porté par les nationalistes flamands, N-VA en tête. Il va de soi qu’à Bruxelles, on ne veut en aucun cas entendre parler de la disparition de la Ville-Région ni de la création de sous-nationalités.

Une réflexion au sujet de « Coup d’arrêt pour le régionalisme au MR »

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.