Le métro : Stop ou Encore ?

_______________________________

L’Echo vient de publier sa recette pour un « métro rationnel » qui desservirait tout Bruxelles. Une station de métro à 500m du domicile de chaque citoyen. La facture s’élève à 12 milliards € à répartir sur 25 ans. C’est simple et cela fait rêver. Si les Bruxellois acceptent de s’en servir, cela devrait même résoudre les problèmes de congestion automobile et de pollution qui nous coûtent cher et sous lesquels la ville étouffe

Vincent Carton est d’un avis différent et pense que c’est une solution du passé qui ferait le bonheur des ingénieurs et des bétonneurs, mais serait impossible à financer et à entretenir pour une métropole qui ne compte que 2 millions d’habitants. Un autre expert en Mobilité donne un avis très tranché: “ C’est une vision héritée des années 70, pensée pour une ville de 5 millions d’habitants et qui évite les décisions politiques nécessaires pour requalifier l’espace public en surface. “

Il y a encore la formule du “Métro de surface” complémentaire et beaucoup moins coûteux, lancée au Brésil par la ville de Curitiba et adoptée avec un certain succès par Johannesbourg, Bangkok, Nantes ou San Francisco. Elle suppose cependant de réserver des itinéraires en site propre à des bus performants qui desservent des stations équipées dans les 2è et 3è couronnes, en correspondance avec le réseau historique.

Des décisions fondamentales à prendre pour le futur de Bruxelles.

 

La proposition de l’Echo 

etape4

 

 

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.