Ixelles: un cri sur 25.000 m2

solvay

Il a fallu du temps à l’artiste urbain Denis Meyers pour convaincre les propriétaires des anciens bâtiments Solvay de l’autoriser à lancer son projet fou dans les 25.000m2 du bâtiment voué à la démolition fin juillet. 8 mois de travail dans le froid et les courants d’air, 1500 bombes aérosol et 500 litres de peinture noire pour créer une oeuvre immense intitulée Remember Souvenir et fort bien illustrée par La Libre qui propose aussi de belles vidéos.

Denis aime jouer avec les mots. Ils se répandent et se déclinent partout, des caves aux plafonds en passant par les escaliers. Il a aussi rassemblé des centaines de croquis, toute une tranche de vie. Faut dire qu’il a de qui tenir: cet ancien de La Cambre avait pour grand père maternel Lucien De Roeck à qui nous devons notamment la fameuse étoile de l’Expo 58.

C’est jusqu’au 31 juillet au 44 rue du Prince Albert à Ixelles.

 

 

 

 

 

 

2 réflexions sur « Ixelles: un cri sur 25.000 m2 »

  1. Ghislaine Weissgerber

    Bonjour Yvan,Il n’est mis nulle part si c’est ouvert tous les jours et à quelles heures ?J’aimerais voir cela avec mon neveu qui revient des States, ça va lui plaire !Merci de me dire.Ghislaine

    Répondre

Répondre à Ghislaine Weissgerber Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.