Ecoles sans dieux et avec dieux

______________________________

Lorsque l’enseignement catholique flamand maintient son projet de donner à l’islam une place à part entière dans ses écoles, on est en droit de parler de « révolution sociale » dit Bart Eeckhout dans De Morgen.

 « Une meilleure connaissance de l’islam, un enseignement de cette religion, mais aussi le libre choix de porter le voile, et jusqu’à la mise en place de salles de prière à l’école… C’est sur cette voie que s’engage l’enseignement catholique, ni plus ni moins. »

« La position est courageuse. En effet, à une époque où la critique de l’islam est devenue la norme et où l’islamophobie s’est banalisée, tenter de comprendre une autre religion avec un esprit ouvert est déjà courageux en soi. » Mais « la direction catholique veut former un front religieux avec les musulmans contre l’émergence athée de la laïcité »

 

Une réflexion au sujet de « Ecoles sans dieux et avec dieux »

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.