Un blog ouvert à tous les citoyens de Bruxelles

Vous avez été assez nombreux à engager des échanges – parfois vifs – à partir d’une brève relatant Brussel Deze Week (aujourd’hui Bruzz)  qui publiait le point de vue d’un flamingant sur Bruxelles (et non celui d’un Flamand …). J’ai toujours pensé qu’il était bon que les débats que suscitent mes brèves se déroulent entre lecteurs plutôt qu’avec moi. Je n’ai donc rien dit.

Je me dois de rappeler ici que si ce blog est rédigé en français, c’est parce qu’un grand nombre de citoyens de Bruxelles n’ont pas d’autre langue pour communiquer. Une sorte de langue véhiculaire, de lingua franca bruxelloise. Il ne faudrait pas en conclure qu’il s’agit d’un blog pour francophones et encore moins pour francophiles. Il est d’autres blogs qui y sont dédiés. Parmi nos lecteurs nous comptons nombre de Bruxellois néerlandophones, anglophones et autres locuteurs qui font l’effort de nous lire en français parce qu’ils s’intéressent à l’avenir de la ville et veulent participer au débat.

Le secteur culturel bruxellois est à l’avant-garde de cette évolution (de cette révolution ?). De plus en plus de spectacles et événements s’adressent à toute la population, soit  ils sont musicaux, corporels ou sans paroles, soit sous-titrés comme au cinéma ou de plus en plus souvent au théâtre. C’est vrai aussi dans une (petite) partie des médias bruxellois, sans oublier le travail de traduction de Daardaar.

C’est une richesse pour une ville dont plus de 50% de la population n’a ni le français, ni le néerlandais comme langue maternelle. C’est une opportunité de rencontres au-delà d’un entre soi confortable. Une occasion aussi de mentionner la réaction du Réseau des Arts de Bruxelles à une brève relatant les propos de l’écrivain Giuseppe Santoliquido et un communiqué à propos des coupes sombres dans les budgets culturels.

3 réflexions au sujet de « Un blog ouvert à tous les citoyens de Bruxelles »

  1. roger gennotte

    merci et bravo Yvan pour tes initiatives, peu d ‘hommes sont aussi positifs que toi.
    pour un bruxellois, cad un habitant de bruxsel, la polémique fr/vl est tellement ringarde qu’il ne sert plus à rien d’en parler. Agir pour Bruxsel, Brussel ou Bruxelles? La sémantique a son importance aussi dans une ville aussi importante et aussi négligée par ses habitants. Faute à la politique et aux politiciens ? Certainement. Mais comment faire pour restaurer la démocratie dans cette viile-région qui sera sous peu obligée de se débrouiller seule ?

    Répondre
  2. Philippe Delstanche

    Merci Yvan pour cette utile mise au point. Bruxelles est multiculturelle, multilingue et doit le rester, c’est une de ces nombreuses richesses.

    Répondre
  3. LM

    Monsieur Vandenbergh, personnellement, j’apprécie que vous restiez neutre face aux commentaires des citoyens et leurs échanges. Je pense en effet qu’il est utile de rappeler que vous nous informez de façon pertinente et que vous publiez les commentaires sans plus. Cela permet de “sentir” la ville et ses citoyens, à travers vous, à travers les commentaires des citoyens, donc à travers votre blog. Merci de votre engagement pour notre ville-région qu’est Bruxelles. LM

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.