Et si on se trompait de guerre ?

_______________________________

Charles Picqué dit que nous sommes en guerre. D’aucuns parlent de guerre civile à Bruxelles. Samedi de la Bourse au canal c’était l’état de siège avec auto pompes et cavalerie.

Si les militaires en rue, la police sur les dents et des contrôles aléatoires en rassurent certains tant mieux, mais ils sont en tout cas incapables d’empêcher un nouvel attentat. Même avec deux militaires dans chaque voiture du métro, il sera toujours possible de se faire exploser à côté d’eux comme à l’aéroport.

Si guerre il y a, n’est-ce pas plutôt une guerre du Renseignement ? et elle dépasse le cadre de Bruxelles et du pays. N’est-ce pas là qu’il faut investir rapidement ? À quand un FBI à l’échelle européenne comme l’évoquait Pascal Smet ?

Une réflexion au sujet de « Et si on se trompait de guerre ? »

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.