Le FMI sert la soupe

____________________________

C’’est devenu une habitude de la part des technocrates non élus* du Fonds Monétaire International de distribuer les bons et les mauvais points aux Etats de la planète. Ils les assortissent aussi souvent de recettes faciles pour remédier aux budgets en déséquilibre. Agaçant et peu démocratique.

Là c’est – selon Le Soir – à la Belgique qu’ils s’en prennent. Elle doit faire de « sérieux efforts«  et des économies supplémentaires. Encore. Si les baisses de charges préconisées pour les publics les moins qualifiés et une fiscalité «plus efficace» sur le capital et le patrimoine sont légitimes et urgentes, on imagine ce que signifie “des contrôles renforcés en matière d’attribution d’allocations sociales”.

L’austérité – érigée en dogme – pèse sur une frange de plus en plus large de la population dont le pouvoir d’achat retrécit chaque jour. A force de la renforcer, n’est-ce pas la consommation qui va en prendre un coup ? Elle est pourtant jugée esentielle par le FMI pour renouer avec une croissance qui se doit d’être éternelle, quitte à épuiser la planète et ses citoyens. N’est-ce pas ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied ?

* Seule candidate à sa reconduction, « élue » par un conseil d’adminsitration de 24 membres, Madame Lagarde vient de rempiler pour 5 ans et a nommé ses 3 directeurs généraux adjoints

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.