Le néolibéralisme est un fascisme

_________________________________

“ Le temps des précautions oratoires est révolu; il convient de nommer les choses pour permettre la préparation d’une réaction démocrate concertée. “
Qui affirme cela avec autant d’aplomb ? Manuela Cadelli, présidente de l’Association syndicale des magistrats dans une carte blanche pour Le Soir.

“ Le libéralisme était une doctrine déduite de la philosophie des Lumières, à la fois politique et économique, qui visait à imposer à l’Etat la distance nécessaire au respect des libertés et à l’avènement des émancipations démocratiques. Il a été le moteur de l’avènement et des progrès des démocraties occidentales. « 

  » Le néolibéralisme est cet économisme total qui frappe chaque sphère de nos sociétés et chaque instant de notre époque. C’est un extrémisme. Le fascisme se définit comme l’assujettissement de toutes les composantes de l’État à une idéologie totalitaire et nihiliste ”.

Et ce n’est vraiment pas tout. La suite et les commentaires de MM. Miller et Di Rupo sont ICI.

2 réflexions sur « Le néolibéralisme est un fascisme »

  1. LM

    Monsieur Vandenbergh, vous faites un travail que j’appellerais “journalistique” d’une grande valeur par le choix excellent des thèmes dans la multitude de ceux qui nous parviennent. De plus, vos commentaires sont d’une grande pertinence. Je tenais à vous le dire et à vous en remercier. LM

    Répondre

Répondre à Yvan Vandenbergh Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.