Tunnels: Michel Hubert en dit plus

__________________________

Suite au commentaire de Michel Hubert* sur la brève “Au bout du tunnel ?”, nous avons transmis le lien à quelques journalistes qui suivent l’actualité bruxelloise. Bettina Hubo de Brussel Deze Week a saisi l’occasion pour lui demander d’en dire plus.

En reconnaissant qu’il faut une solution rapide pour parer à ce défaut d’imprévoyance qui altère l’image de Bruxelles, il met en garde contre une décision à la va vite de rénover tout le réseau de tunnels sans réflexion plus globale. « Sinon on est reparti pour 30 ans de tunnels, une vision de la ville qui n’est plus de notre temps et qui n’est plus finançable ».

Ce dont Bruxelles a besoin, “ c’est d’un plan cohérent de Mobilité, d’une vision globale: que gardons-nous ? que rénovons-nous ? Dans ce projet d’avenir l’ensemble du réseau souterrain doit aussi être analysé, y compris la jonction ferroviaire nord-midi  qui est aussi en mauvais état. Imaginons la catastrophe si elle devait être fermée … ».  La suite c’est ICI.

2 réflexions sur « Tunnels: Michel Hubert en dit plus »

  1. Gmail

    Cher Yvan merci pour ces messages. Et c’est sans compter l’état LAMENTABLE de nombreuses stations de métro trams etc…

    A quand une grand assemblée citoyenne participative sur les transports en commun a Bruxelles avec toutes les inepties qui existent et dont on pourrait faire part, car c’est vraiment a croire que nombre d’initiatives qui sont prises dans les stations par exemple, sont vraiment prises par des gens qui ne sont jamais ni dans un tram ni dans un metro ni dans un bus, c’est vraiment hallucinant. Moi qui y suis tous les jours et qui ai la chance aussi de pouvoir comparer avec d’autres pays, il faut vraiment s’accrocher et le nombre d’absurdités est phénoménal….

    Je rêve qu’on m’emploie a, justement dresser des listes de ce qui ne fonctionne pas dans les transports en commun, avec une carte blanche! Oulalalla…

    Bien à vous, Agnes

    Envoyé de mon iPad

    >

    Répondre
    1. yvanasia

      Mais allez y Agnès. Établissez cette liste que nous ferons compléter par d’autres avant de demander un RV a Pascal Smet et au directeur de la STIB.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.