La liberté de la presse pour tous ?

_____________________________

Le développement rapide des médias sociaux et de l’information électronique reposent la question de la liberté d’expression et de la responsabilité des auteurs. Quentin Van Enis (1) s’interroge dans La Libre sur les évolutions de ce paysage médiatique. “ Si une distinction doit être maintenue entre la liberté d’expression et la liberté de la presse, elle ne pourrait se fonder sur le statut de l’auteur des propos ou sur le support d’expression utilisé « .

On pourrait croire, à première vue, que cet ouvrage est uniquement destiné aux professionnels du droit, mais les enjeux qu’évoque et décrypte Quentin Van Enis « touchent aux libertés fondamentales de tous les citoyens que nous sommes, ainsi que l’attentat contre Charlie Hebdo l’a si dramatiquement démontré ». Ils concernent même la légitimité et la légalité d’un blog comme celui-ci.

Il était nécessaire que quelqu’un actualise des notions qui s’appliquaient encore il y a peu au seul support papier. En cela, l’auteur fait œuvre de précurseur ou de pionnier, si ce n’est de visionnaire.

(1) Quentin Van Enis est maître de conférence à l’université de Namur, chercheur au CNRS et avocat au barreau de Bruxelles. Le titre de son ouvrage est « La liberté de la presse à l’ère numérique », Editions Larcier.

1 réflexion sur « La liberté de la presse pour tous ? »

  1. b.doempke@aiic.net

    Dans ce contexte voici une invitation pertinente de la Fondation pour la Liberté (allemande mais domiciliée à Bxl et active au niveau européen).

    La participation est gratuite, mais il faut s’inscrire. Les discours et le débat sont en anglais.

    Burckhard

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.