Le plaisir de vous rencontrer en direct

__________________________

Vous étiez nombreux à participer à la Brussels Summer University de samedi dernier. Ce fut un plaisir pour moi de pouvoir mettre des visages sur un certain nombre d’adresses e-mail familières. Un plaisir aussi d’entendre des commentaires de la part de lecteurs qui se manifestent peu. Un encouragement à poursuivre la recherche d’informations qui concernent l’avenir de notre Ville-Région et qui auraient pu vous échapper tant dans la presse néerlandophone que francophone.

Presque tous les matins je m’introduis dans votre boîte mail déjà surchargée. Je veille à ne pas dépasser les 3 paragraphes pour que vous puissiez les lire immédiatement et sans scroller. Ce ne sont que des alertes, mais les annexes permettent d’aller plus loin pour ceux que le sujet intéresse. Les bonnes nouvelles alternent avec les mauvaises souvent trop nombreuses. Vous êtes 416 Bruxellois motivés à suivre ce blog et vraiment très peu nombreux à vous désinscrire. Edgar Morin a battu le record des articles les plus regardés et les plus rediffusés cette année.

Les ateliers Piétonnier, Economie collaborative, Médias bruxellois trilingues et Quelle Histoire raconter aux jeunes Bruxellois, ont permis d’approfondir des sujets déjà traités ici avec des témoins privilégiés et divers spécialistes. Sven Gatz et Joëlle Milquet ont été confrontés à la demande de reconnaissance d’une identité culturelle bruxelloise qui s’affirme chaque jour davantage dans sa diversité et sa créativité. Bientôt une petite synthèse pour les absents.

7 réflexions sur « Le plaisir de vous rencontrer en direct »

  1. E.Demunter

    IL EST VRAI QUE JE NE REAGIS PAS COMME IL LE FAUDRAIT. MAIS je lis toujours vos articles avec le plus vif intérêt. MERCI Eliane Demunter

    Répondre
  2. Tanguy de Ghellinck

    Cher Yves, je vous adresse mes encouragements pour votre intéressant travail quotidien d’information et de sensibilisation sur la vie et le devenir de Bruxelles. Bloguant moi-même sur « la cité du Lion », je sais que la tâche est parfois un peu lourde mais éveiller et faire frémir les citoyens est une activité passionnante. Merci, bravo, bon vent !

    Répondre
  3. VELDEMAN Suzanne

    Merci déjà de pouvoir lire cette synthèse de Brussels Summer University . Et merci pour les infos que vous nous distillez régulièrement et si judicieusement.

    Répondre
  4. Hendrika De Meester

    Geachte

    IK ben een van uw lezers die dagelijks blij is uw artikel te ontvangen. Vandaag doet u er mij aan denken dat ik tot nog toe nooit de tijd genomen heb om u te bedanken, wat met deze gebeurt! Uw specifieke aandacht voor Brussel, de actualiteit die u belicht en uw niet-moraliserende toon zijn me dierbaar.

    Een warme lezersgroet

    H. De Meester

    Répondre
    1. Yvan Vandenbergh

      Beste Hendrika,
      Allereerst mijn oprechte dank voor uw aanmoediging ! Het verheugt mij des te meer wanneer deze van Nederlandstalige lezers komt, mensen die zich de moeite veroorloven mijn Franstalige briefjes te lezen.
      Deze blog beoogt duidelijk alle Brusselaars, welke taal zij ook mogen spreken; het eentalig schrijven gebeurt in wat ik hier graag lingua franca noem: een taal om ideen uit te wisselen. Persoonlijk lees ik steeds ook de Nederlandstalige pers om de inhoud er van aan Franstaligen over te maken om ze ook te laten weten wat en hoe Vlaamse Brusselaars denken.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.