Un système fiscal plus équitable

__________________________

Les Pays-Bas ont quasi terminé leur projet de « réforme du système fiscal » qui devrait mener à une baisse du coût du travail grâce à une diminution de l’impôt des personnes physiques compensée par la hausse d’autres formes d’imposition. Une taxation assez pure et dure du capital et de l’épargne en serait une pièce centrale avec la révision des taux de TVA et la voiture de société, qui y est cependant une vache sacrée comme chez nous.

« Grâce au redressement de l’économie, les Pays-Bas peuvent tabler cette année sur un complément de recettes de trois à cinq milliards d’euros. Le taxshift y représente donc aussi un taxcut. Grâce à cela, le « changement du système fiscal » est une pilule un peu moins amère à avaler » affirme DeRedactie.be traduit par Daardaar

Si les charges salariales doivent aussi baisser sensiblement en Belgique, il faudra bien ponctionner ailleurs, en particulier à des endroits très sensibles pour les partis de la majorité : les patrimoines, la TVA, l’immobilier et les voitures de société.
Nous ne pourrons pas échapper à la réduction des charges salariales si nous voulons rester concurrentiels par rapport aux pays voisins qui réforment leur fiscalité.

3 réflexions sur « Un système fiscal plus équitable »

  1. Philou

    Monsieur Vandenbergh, on connaît votre urticaire à l’automobile. Mais du point de vue fiscal, la voiture de société n’est rien d’autre qu’un avantage de toute nature qui est taxé avantageusement. C’est donc actuellement une réduction bien réelle de charges salariales. Expliquez-nous dès lors comment ponctionner davantage cette prétendue « vache sacrée » mènerait à une diminution de ces charges ?

    Répondre
  2. Marc Van Buggenhaut

    Et si avant de ponctionner (c’est facile), ils faisaient des économies et ne vivaient pas au-dessus de leurs moyens en sachant que le citoyen sera toujours là pour remplir les caisses qu’ils vident ? Entre particuliers cela porte un nom : hold-up.

    Répondre
  3. Danielle Schoovaerts

    Il a quelque chose que je ne saisis pas: si on réduit les charges salariales cela permet aux patrons d’engager donc au chômage de diminuer. Si le chômage diminue on récupère l’argent des allocations de chômage pourquoi cet énorme budget qui y est consacré n’est-il jamais mentionné? Par ailleurs, pour créer de l’emploi ne faudrait-il pas avantager la main-d’oeuvre par au dètriment des automates? On place des machines ( j’aimerais savoir par exemple combien d’emplois ont êté supprimés dans les aéroports depuis que tout est automatisé?) et des caméras partout ce qui crée des pertes d’emploi considérables et déshumanise totalement nos sociétés.

    Répondre

Laisser un commentaire