Bruxelles et les gaz à effet de serre

_______________________

Les représentants de 31 grandes villes européennes se sont réunis à Paris pour lutter contre les gaz à effet de serre en milieu urbain. Yvan Mayeur et les autres maires ont signé une déclaration commune en vue de les réduire de 40% d’ici 2030. Fort bien.

Cela pose cependant trois questions :

  • Pourquoi 2030 ?
    Aucun des signataires n’a un mandat aussi long et ils ne peuvent contraindre leurs successeurs à poursuivre dans cette voie
  • Pourquoi Yvan Mayeur et pas le ministre-président Rudi Vervoort ?
    Yvan Mayeur n’est pourtant que le maire de l’une des 19 communes de la Région de Bruxelles
  • Pourquoi créer de nouveaux parkings en centre ville pour y arriver ?
    Les parkings ont pour vocation d’attirer des voitures. En créer 5 nouveaux en centre ville et les relier par une Parking Route ne peut qu’augmenter les émissions de gaz à effet de serre et limiter les changements de comportement

2 réflexions sur « Bruxelles et les gaz à effet de serre »

  1. philou

    Le transport ne représente que 19% des émissions de gaz à effet de serre à Bruxelles alors que la principale source est la consommation d’énergie des bâtiments qui à elle seule représente 69% des émissions (source IBGE). A suivre votre logique, si le CO2 est votre principale préoccupation, arrêtons plutôt de construire et de se chauffer. Heureusement que le ridicule ne tue pas…

    Répondre
  2. Boftantpis

    Des parkings au centre ville, c’est pour augmenter les gazs a effet de serre! !!!
    Mais voilà, c’est peut être ça qu’il a compris Mayeur! Qu’il fallait absolument augmenter les gazs à effet de serre pour 2030!

    Répondre

Répondre à Boftantpis Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.