Non à un nouveau palais de justice

_________________________

L’ARAU publie un intéressant communiqué de presse qui rassemble tous les rétroactes et les dessous de ce projet qualifié de nul et non avenu.

Alors que le Plan directeur du Palais de justice n’est toujours pas rendu public, et que le milieu judiciaire demande une rénovation et une affectation pleine et exclusive de ce dernier à la Justice, un projet de nouveau « Palais de Justice » situé rue de la Régence, et développé par le bureau d’architectes « Jaspers-Eyers », a été mis à l’instruction en décembre 2013 et à l’enquête publique mi-février.

 Sans transparence aucune sur le contexte de cette demande, ni sur les accords politiques (pris avant les élections) qui pourraient la sous-tendre, ce projet implique la délocalisation de nombreux services judiciaires vers un nouveau bâtiment à reconstruire rue de la Régence services sans même avoir préalablement démontré son opportunité par rapport à d’autres solutions.

 Ce nouveau projet développé, qui n’a de palais de justice que le nom, pose en outre de nombreux problèmes urbanistiques de par ses incidences en termes de gabarit, de démolition, de patrimoine, de mobilité, de sécurité et de mixité… Il nécessite une étude d’incidences.

Laisser un commentaire