Urgent de penser la ville de demain

view. cajpg

L’Echo nous apprend que le monde entier s’intéresse au jeune éco-architecte belge Vincent Callebaut (37 ans), méconnu chez nous, alors qu’il a fait ses études à l’Institut Victo Horta à Bruxelles.On n’est pas dans l’utopie, à Taipeï, il a réussi à remporter un concours face à des sommités mondiales comme Norman Foster et Zaha Hadid et son premier « gratte-ciel vert » est en construction. Pour Paris, il a imaginé pas moins de huit « éco-tours ». A Bruxelles rien en vue.

Callebaut imagine des appartements de tailles différentes, pour assurer la mixité sociale
et multiplier par trois l’offre de logements. « Tout le verre que vous voyez, ce
sont des panneaux solaires qui rendent le bâtiment autosuffisant sur le plan énergétique.
L’eau est chauffée par les rayons du soleil. Des chutes d’eau artificielles réchauffent
le bâtiment en hiver et assurent un refroidissement naturel pendant l’été. Nous voulons que la ville du futur devienne un écosystème autonome. Comme une forêt tropicale, qui produit sa propre énergie et recycle ses déchets ».

Vous en saurez plus en lisant son interview, en allant sur son site et en regardant des images ICI. Tout cela n’est pas sans rappeler les « villes végétales » de Luc Schuiten dont nous reparlerons.

Laisser un commentaire