Du salaire auto au salaire en euros

_______________________

Plusieurs réactions suite à la brève consacrée à la « voiture salaire ».

Des lecteurs estiment que le transfert de modes de déplacement qui pourrait découler de la fin de la « voiture salaire » ne peut s’imaginer à Bruxelles sans une meilleure offre de transports en commun, un RER avec nombreuses haltes bruxelloises et pour les voitures résiduelles, des parkings de dissuasion aux terminus du métro et aux portes de la Région.

Le sujet sera abordé par le politologue Dave Sinardet ce vendredi 20 février aux cours d’un Midi de l’IRIB animé par Michel Hubert à l’Université Saint-Louis sous le titre « Du salaire en auto au salaire en euros: un débat tabou ». Gratuit, mais inscription obligatoire ICI

Il faut rappeler que nous avions déjà fait remarquer que ce supplément de salaire exonéré de cotisations sociales offert à certains employés n’a aucune raison de devoir se limiter à l’offre d’une voiture. Le bénéficiaire pourrait aussi, par exemple, choisir une  « prime de vie chère » s’il devait décider de s’installer dans la Région où il travaille. On limiterait ainsi le  nombre de navettes, d’embouteillages et de nuisances environnementales.

 

 

 

1 réflexion sur « Du salaire auto au salaire en euros »

  1. Matthieu

    Je ne pourrai me rendre à cette conférence, sera-t-elle enregistrée et/ou retranscrite ? Si oui, sera-t-il possible d’en prendre connaissance ? Merci d’avance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.