Le site Citroën: plus qu’un musée

__________________________________

La Région veut se rendre propriétaire de l’emblématique site Citroën de la place de l’Yser qui est très vaste et s’étend le long du canal et du quai de Willebroeck. Elle veut ainsi mieux maîtriser le développement de la zone du canal. Fort rapidement, et sans études préalables, la Région a annoncé vouloir y installer le musée d’art moderne. Mais voilà, la collection appartient à l’Etat fédéral et Elke Sleurs (N-VA) n’entend pas la déplacer là-bas. De plus, un spécialiste de la conservation des œuvres d’art estime que cette immense paroi vitrée n’est absolument pas indiquée pour y conserver des œuvres sensibles à la lumière.

Effet d’annonce un peu rapide donc. Aujourd’hui d’autres voix se font entendre dans la société civile et proposent d’y réunir plusieurs fonctions urbaines plutôt qu’un projet monofonctionnel. Pourquoi ne pas profiter de ses rampes pour y installer un parking de dissuasion plutôt que d’en creuser un nouveau place de l’Yser ? Pourquoi pas un centre d’activités manufacturières urbaines dont Molenbeek a bien besoin ? Pourquoi pas un centre de création contemporaine ?  Pourquoi pas y mêler du logement ? …

Une rencontre sur ce thème a réuni beaucoup de monde au Kaaitheater café à l’initiative de Ecolo-Groen. Brusslenieuws est (une fois de plus) le seul y faire écho. Les idées ont fusé et on peut en conclure qu’il ne faut pas limiter cet espace à la seule fonction muséale et que la société civile doit être associée à ces choix.

 

 

1 réflexion sur « Le site Citroën: plus qu’un musée »

Laisser un commentaire