Immigration en baisse

_____________________

Alors que le nombre d’étrangers en Belgique était en augmentation depuis 2002, en 2012 il y en a eu 9.000 de moins qu’en 2011 (OCDE).

En 2012, deux tiers des immigrés étaient des ressortissants de l’UE, principalement de France (13.300) et de Roumanie (11.200). Ce recul de l’immigration entre 2011 et 2012 est imputable à une baisse des flux en provenance de pays non-membres de l’Union européenne.

La plupart des résidents étrangers en Belgique, en 2012, étaient des ressortissants de l’UE (805.108 personnes, soit 67 % de la population étrangère totale), parmi lesquels les Italiens (157.400 personnes) sont les plus nombreux, suivis par les Français (153.400) et les Néerlandais (144.000). La plus forte progression a concerné les Roumains, dont le nombre a augmenté de 20 % en 2012 pour atteindre 50.900.

Les Belges qui ont opté pour l’émigration étaient, eux, 84.110 en 2012, un chiffre en augmentation de 3.500 unités par rapport à 2011. (source: Belga)

1 réflexion sur « Immigration en baisse »

  1. dhph99

    Bonjour, comme ce blog traite de Bruxelles, j’apporte quelques précisions tirées du FOCUS n°3 de l’IBSA : « En 2012, la Région a poursuivi sa croissance démographique pour atteindre plus de 1,15 million d’habitants. Quoique plus faible que lors des années 2010 et 2011, cette croissance reste très soutenue (+1,4 %) et revient au niveau déjà élevé des années 2006 et 2007. La croissance démographique est nettement plus élevée que pour le reste de la Belgique (+0,5 %). Cette augmentation annuelle s’explique par un solde migratoire international très
    élevé (+19 498), un solde naturel qui se maintient à un niveau très élevé (+8 870), deux éléments qui compensent largement le solde migratoire interne très négatif (-13 714). » http://www.ibsa.irisnet.be/fichiers/publications/focus-de-libsa/FOCUS-3-FR-final.pdf

    Comme quoi à Bruxelles la population continue de croitre. Et en 2013, ce sera pareil hormis un nombre considérable (+-6 000) de personnes radiées d’office.

    Répondre

Laisser un commentaire