Architecture contemporaine: circulez, rien à voir

______________________

Qu’est ce que Bruxelles a produit sur le plan architectural depuis l’expo 58 ?
Glaverbel, la bibliothèque de l’ULB, l’école Solvay, la banque Bruxelles Lambert (ING), … ?

La ville d’Horta dispose cependant d’excellentes écoles d’architecture, mais ce sont toujours les mêmes bureaux qui sont en charge des projets et on se trouve finalement face à une pénible tour Dexia à Rogier, la pyramide KBC et la banale tour Up Site au canal, la cité Reyers, la tour Blaton qui a remplacé la maison du peuple d’Horta, pour ne pas citer le projet de boîte à chaussures que la Ville a accepté pour remplacer le parking 58 et où elle envisage de déplacer son administration. On se trouve essentiellement face à des projets de promoteurs où la rentabilité des m2 demeure souvent le critère principal. Les meilleurs étudiants qui sortent de nos écoles finissent donc par chercher du travail à l’étranger.

Mais voilà que Rudy Vervoort, Pascal Smet et Yvan Mayeur se retrouvent à la biennale d’architecture de Venise face à Rem Koolhaas pour dire leur faim d’audace architecturale.
Bien que la Région privilégie les concours internationaux, ils conviennent dans La Libre que « nous avons tous une responsabilité dans la situation actuelle ».
Le changement c’est donc pour demain ?

1 réflexion sur « Architecture contemporaine: circulez, rien à voir »

  1. Ulric Schollaert

    Donc la tour ‘Horta’ s’appelle en fait la tour Blaton ?… Cet incroyable brol est une verrue en pleine face pour Bruxelles. 2017, ce sera le cinquantenaire de la démolition de la Maison du Peuple. Temps de lancer un concours d’idées pour soit la rhabiller (mais est-ce qu’elle s’y prête ?), soit la raser et la remplacer par quelque chose de digne de ce site !? On pourrait toujours commencer par faire un grrraaand parking en-dessous ?! 😉 C’est peut-être un argument pour faire bouger les décideurs ? 😀

    Répondre

Laisser un commentaire