Accueillir les nouveaux Bruxellois

______________________

Quelle belle mission !
De tous temps les villes cosmopolites se sont développées grâce à l’attrait qu’elles exerçaient auprès d’artistes, d’entrepreneurs, d’investisseurs, de chercheurs et de travailleurs désireux de s’y implanter et de s’y épanouir. Des civilisations y sont nées.

A Bruxelles, qui est chargé d’aider les nouveaux arrivants à trouver leur place dans la société bruxelloise et à s’y retrouver dans nos institutions compliquées ? Il serait simpliste de dire personne, mais en tout cas il n’y a pas de responsabilité clairement établie. Alors selon que vous soyez originaire d’Europe ou non, selon que vous soyez un « riche » expat ou un « pauvre » immigré et selon que vous vous implantiez dans les 19 communes ou en périphérie, tout change.

Si on en reparle aujourd’hui c’est uniquement au travers d’un « parcours d’intégration » qui pourrait s’imposer à certains sous peine de sanctions … Le Vif en dit plus.
Mais il est temps que la réflexion s’élargisse et qu’une forme de « guichet unique » puisse orienter ceux et celles que la capitale de l’Europe attire et puisse les aider à connaître leurs droits et leurs devoirs dans leur cité d’accueil. Puisse les aider à être fiers de devenir Bruxellois.

Laisser un commentaire