Si les maires dirigeaient le monde ?

_____________________

Ils seront 600 à se réunir à Londres en 2015 à l’initiative du maire d’Amsterdam. Ils feront valoir qu’ils incarnent une nouvelle force politique, d’une portée mondiale, mais locale pour ce qui concerne leur expertise et leurs réalisations pragmatiques. Yvan Mayeur est inscrit mais pas Rudy Vervoort. C’est donc qui le Maire de Bruxelles ?

Aujourd’hui, la moitié de la population du monde est citadine; en Europe et en Amérique Latine, la proportion grimpe même à près de 80%.

Des sondages aux Etats-Unis montrent que la confiance du peuple américain à l’égard de la politique nationale est tombée à 12%, mais que celle que recueillent les maires atteint des niveaux compris entre 60 et 65%. Ils traiteraient les problèmes plus efficacement que les Etats-nations fatigués. En savoir plus dans l’article Express.be

 

1 réflexion sur « Si les maires dirigeaient le monde ? »

  1. Véronique de Potter

    J’avais été écouter l’exposé du professeur Benjamin Barber sur ce sujet lors de son passage au Kaaitheater à Bruxelles. Absolument passionnant. Il est évident que les villes, après avoir été le moteur de la politique et de l’économie pendant des siècles avant l’émergence des Etats nations actuels, redeviennent aujourd’hui des facteurs d’innovation et de progrès dans tous les domaines (social, environnemental, architectural, artistique, économique, politique) à mesure que ces Etats nations s’essoufflent (et l’Union européenne avec d’ailleurs). Par contre, son livre « If mayors ruled the world », qui n’est paru qu’en anglais pour l’instant, s’est avéré très indigeste à lire, à tel point que j’ai fini par l’abandonner en cours de route, malgré l’intérêt manifeste du sujet.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.