Comment entretenir la surchauffe de l’immobilier ?

_____________________

La rareté des logements disponibles à Bruxelles est sans doute la cause principale des prix de vente et de location élevés des maisons et appartement souvent devenus inaccessibles pour les Bruxellois aux revenus moyens. Ils s’en vont donc se loger en périphérie et payer leurs impôts en Flandre ou en Wallonie.

La seule solution pour mettre fin à cette flambée des prix de l’immobilier et d’éviter cet exode serait donc de construire beaucoup et vite.

Les professionnels de l’immobilier ne l’entendent pas de cette oreille. Express.be relate qu’au cours d’un séminaire de Laurence de Hemptinne destiné à faire le point sur les grands dossiers stratégiques bruxellois, Eric Verlinden – CEO de Trevi –  a lancé une mise en garde très claire aux promoteurs et à la Région:

« Ne construisons pas trop et trop vite au risque de provoquer un effondrement du marché. »

Laisser un commentaire