Protéger nos libertés durement acquises

_______________________________________________

Screen Shot 2014-09-09 at 00.49.28

Une ‘police de la charia’ patrouille dans les rues de la ville allemande de Wuppertal.
Une photo s’impose. C’est très inquiétant et fait froid dans le dos.

« L’Etat a le monopole exclusif de l’usage de la force. Toute conduite qui vise à intimider, provoquer ou mettre les gens mal à l’aise ne sera pas tolérée.»

Ces « policiers de la Charia » n’ont aucune légitimité », a indiqué Birgitta Radermacher, qui dirige la police de Wuppertal. Le gouvernement allemand a indiqué de son côté qu’il ne tolèrerait pas une « loi parallèle ». «Aucune loi de la charia ne sera tolérée sur le sol allemand.»

Plus dans l’article Shariah Police  d’Express.be

1 réflexion sur « Protéger nos libertés durement acquises »

  1. Ulric Schollaert

    La sottise et l’ignorance n’ont pas fini de faire des ravages sous couvert de religion et de bon dieuseries. A y bien réfléchir, (une partie de) l’Europe n’est-elle pas l’un des fort rares territoires où ça n’a quasiment plus court ? On est largement épargnés de ces diableries, mais oui, les sots et les ignorants existent bel et bien toujours. A commencer par nous, peut-être, quand nous ignorons des choses d’une gravité extrême, comme les doutes sérieux émis par des scientifiques et ingénieurs apparemment des plus respectables sur le déroulement des événements du 11 septembre 2001 – c’est pour bientôt, préparez-vous à la déferlante des jérémiades ignorantes dans les média (la 3e tourj ? Quelle 3e tour ? Cherchez ‘WTC7’). Oui, nos valeurs de liberté individuelle sont précieuses et relativement fragiles – il est bon de manifester haut et fort ce qu’on pense d’initiatives du genre, de s’en moquer ouvertement, mais aussi de les piéger et de veiller à ce que ces zozos passent le plus clair de leur temps au bureau de police à expliquer leurs idées et prendre quelques leçons de science, par exemple, et à ce que ceux qui financent ces imbécilités soient recherchés et embêtés. Mais par ailleurs, ça reste une manifestation de faiblesse d’esprit, et pas une manifestation d’une force déferlante qui va nous noyer. Au plus extrêmes sont les manifestations d’une religiosité, au plus ça veut dire que la religion est ‘en panne’ – forcément mise à mal par le confrontation avec la modernité, qui ne peut que la dissoudre comme l’acide dissout le calcaire. On l’a vu avec la chrétienté (même si les USA sont encore au même niveau que l’Arabie, parfois, puisqu’y être athée est DIFFICILE !). L’Islam est de la même essence, mais son effritement est décalé dans le temps, par la force de l’histoire (sans doute comme est décalé dans le temps l’effritement de la chrétienté aux USA). :-/

    Répondre

Laisser un commentaire