Cet homme est-il dangereux ?

________________________

dyababoujahjahDyab Abou Jahjah est un activiste libanais.
Il a obtenu l’asile politique en Belgique en 1991. Marié avec une femme belge, il a acquis la nationalité belge. Il était surtout actif en Flandre et plus particulièrement à Anvers. Il est le fondateur de la Ligue arabe européenne (LAE).  En 2006 il part au Liban pour lutter contre Israël. En 2013 il  est de retour en Belgique et cherche à s’installer à Bruxelles et à lancer un nouveau mouvement plus puissant que sa LAE.
Cet homme est-il dangereux ?
La presse flamande a des avis très  partagés.

Guy Verhofstadt dit de sa LAE : « Cette organisation est un danger pour notre société surtout parce qu’il ne veut pas créer une cohabitation pacifique entre les communautés religieuses dans notre pays. Il est très clair que l’on cherche par des confrontations, des provocations à créer des troubles dans la vie des quartiers. »

Felice Dassetto affirme : « Abou Jahjah est l’occasion de remettre sur le tapis la question des intégrations des immigrés, il y met aussi la question du nationalisme et du culturalisme comme catégorie fondatrice du politique »

A son retour il est reçu chaleureusement par la presse flamande et certains hommes politiques comme le sénateur Bert Anciaux en tant que vrai démocrate représentant les revendications des gens issue de l’immigration. À partir de janvier 2014 il a une colonne hebdomadaire dans le quotidien flamand de référence De Standaard Il est choisi par l’hebdomadaire flamand Knack comme étant le quatrième Belge allochtone le plus influent (Wikipedia)

Il vient de publier un ouvrage intitulé « De stad is van ons ». Il estime que Bruxelles devrait être un exemple pour les villes flamandes. Certains reprochent à la presse de lui offrir des tribunes (comme celle-ci ?).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.