En finir avec la voiture de société ?

_________________________

Chacun sait que mettre une voiture « de société » à disposition d’un employé méritant n’est rien d’autre qu’une augmentation de salaire qui échappe à la taxation. C’est légal et de pratique courante. Même les familles qui n’ont pas besoin d’un véhicule supplémentaire acceptent le cadeau, sans quoi rien de sérieux ne peut leur être donné en compensation. Avec les pertes de temps engendrées par nos légendaires bouchons, les patrons membres de BECI et de la VOKA  et même Touring commencent à percevoir l’effet pervers de ces voitures de société qui encombrent nos routes. Ils proposent dans la presse que cet avantage en nature puisse aussi se traduire sous forme d’aide à l’achat ou à la location d’un logement devenu inabordable à Bruxelles. Une bonne manière de rapprocher les travailleurs de leur lieu de  travail et de limiter les navettes coûteuses et polluantes. Reste à changer la loi et à accroître l’offre de logement et de transport public performant à Bruxelles.

3 réflexions sur « En finir avec la voiture de société ? »

  1. Christine Meulenijzer

    une piste intéressante pourrait aussi être de ne plus rembourser les frais de déplacement pour se rendre au travail autre que les transports en commun….

    Répondre
  2. DELSTANCHE

    Depuis 2009, ProBruxsel suggère qu’une déductibilité fiscale équivalente soit accordée à l’entreprise et l’employé qui optent pour une allocation logement pour habiter à proxilmté de son lieu de travail en lieu et place de la voiture de société. Laisser le choix à l’employé, habiter près de son lieu de travail ou la voiture de société. Ce serait une opération neutre fiscalement ayant des conséquences positives pour tous : moins de pollution, une meilleure mobilité, davantage de bruxellois contribuables permettant de mieux financer la Région.

    Répondre

Répondre à Christine Meulenijzer Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.