L’intégration, un concept dépassé ?

__________________________

« Le débat sur l’intégration est obsolète. Les jeunes d’origine étrangère ne veulent pas être pris par la main, ils veulent changer la société. » Ce sont les propos de Mohamed Chakkar de la Fédération des Associations Marocaines qui a rédigé « L’émancipation progresse rapidement » dans le recueil « Migratiemaatschappij » et livré une vidéo à Brusselnieuws.

Il y a une nouvelle génération de jeunes qui est prête et elle n’est pas partie prenante au débat sur l’intégration. Personne n’a besoin de faire quelque chose pour eux, ils veulent participer à la cohabitation et livrer leur propre contribution.

Youssef Kobo, 25 ans, est Marocain de la troisième génération. Willem van Mullem l’a rencontré sur le campus de l’ULB. Il estime que quand on est né à Bruxelles et qu’on vit dans cette capitale mondiale, il ne s’agit pas de se conformer aux usages du passé mais de participer au débat sur l’avenir de la ville. Bruxelles doit inventer la ville multiculturelle du futur et servir d’exemple pour la Flandre et la Wallonie.

Les Bruxellois ont-ils des raisons de s’inquiéter ? de craindre pour leurs valeurs ? de redouter un retour de l’emprise des religions sur l’Etat ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.