Revenus: effrayant mais prévisible

____________________

En 1990 les revenus de la population bruxelloise étaient encore supérieurs à ceux de la Wallonie et même à ceux de la Flandre. Bientôt ils passeront en dessous de ceux de la Wallonie. Le graphique est parlant. L’analyse de l’institut des statistiques est simple et évidente.
Les classes moyennes quittent Bruxelles pour la périphérie et les personnes issues de l’immigration s’installent prioritairement à Bruxelles dont la natalité est aussi plus forte.
Et maintenant ?

beschikbaarinkomen

1 réflexion sur « Revenus: effrayant mais prévisible »

  1. Ulric Schollaert

    Et en même temps on apprend par Eurostat que Bruxelles est la 3e région la plus riche de l’Union européenne…

    Répondre

Laisser un commentaire