Pas un mega scrutin en mai ?

_________________________

“La dramatisation des élections est particulièrement trompeuse. Il n’y aura pas un « méga-scrutin du 25 mai » mais bien quatre scrutins législatifs distincts” affirme Vincent de Coorebyter dans sa chronique dans Le Soir.

“Il ne s’agit pas d’un méga-scrutin, mais d’une coïncidence temporelle entre des élections qui sont, en droit, sans rapport entre elles. Si nous ne pouvons pas choisir plusieurs listes pour une seule assemblée, nous avons au moins la chance, en Belgique, d’être invités à voter trois ou quatre fois le 25 mai, pour des parlements distincts qui auront à gérer des politiques de nature différente. Il n’y a donc pas à postuler que nous ne devrions sélectionner qu’un seul parti, de surcroît supposé assez puissant pour se hisser au pouvoir. Au contraire, nous aurons au moins trois choix à opérer, et des choix qui peuvent différer entre eux (…).

Et de conclure que la presse dispose d’une occasion exceptionnelle d’expliquer clairement les enjeux distincts de chaque voix qui va être déposée par l’électeur, qui a du mal à comprendre notre écheveau institutionnel redoutable.

Laisser un commentaire