Bruxelles et les Communautés se parlent !

_______________________________

Nouveau et intéressant. Les ministres de l’Enseignement des deux Communautés et le Ministre Président de la Région de Bruxelles se mettent enfin à table.

Il aura fallu la crise des infrastructures scolaires pour que les deux Communautés et la Région se parlent pour tenter d’endiguer le problème en se coordonnant. Elles ont décidé de nommer un manager unique chargé d’objectiver la situation, d’anticiper sur les demandes et de formuler des propositions concrètes.

C’est une nonne nouvelle pour Bruxelles.
Ce n’est qu’au prix d’une concertation permanente et de mesures spécifiques pour Bruxelles que les deux Communautés peuvent espérer conserver leurs compétences pour organiser l’enseignement bruxellois en péril.

Brusselse scholen krijgen infrastructuurmanager

door © brusselnieuws.be

Er komt een manager die de ontwikkeling en uitbreiding van schoolinfrastructuur in Brussel moet coördineren. Dat is beslist op overleg tussen Brussels minister-president Rudi Vervoort (PS) en de Vlaamse en Franstalige ministers van onderwijs Pascal Smet (SP.A) en Marie-Martine Schyns (CDH).

De demografische boom zal zich ook in het middelbaar laten voelen
Een van de punten die naar voren kwam, is de aanstelling van een manager voor de ontwikkeling van de nodige schoolinfrastructuur. “Die moet instaan voor de coördinatie van de verschillende actoren die hem bijstaan in zijn opdrachten, om op die manier de behoeften in kaart te brengen en zeer concrete voorstellen te formuleren om hieraan te voldoen”, zo laat Vervoort weten.

Er werd ook gewaarschuwd voor het concentreren van de inspanningen op het basisonderwijs. “We moeten doelen vastleggen voor een hernieuwd onderzoek naar de gevolgen van de sterke bevolkingsgroei voor het Brussels middelbaar onderwijs en op grond daarvan te komen tot een objectivering van de behoeften”, aldus Vervoort.

Ook de sociale partners waren aanwezig op het overleg. Dat overleg moet vanaf nu op regelmatige basis plaatsvinden.

Bruxelles: un manager de crise pour l’enseignement bruxellois

Belga

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, a annoncé mercredi son intention de désigner un manager de crise pour l’enseignement à Bruxelles qui sera chargé du développement des infrastructures scolaires, dont la Région a cruellement besoin en raison notamment de la croissance démographique.

Rudi Vervoort a réuni mercredi matin les ministres de l’Enseignement des deux Communautés, la francophone Marie-Martine Schyns et le néerlandophone Pascal Smet, ainsi que les acteurs économiques bruxellois afin d’entamer « un dialogue franc et sans tabou » sur l’enseignement et les questions propres à la situation particulière de la Région Bruxelloise en la matière, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cette réunion a eu lieu dans le cadre du Comité bruxellois du Conseil économique et social (CBCES élargi aux Communautés).
« Le CBCES élargi est la résultante de deux souhaits. Le premier est de concrétiser une mesure prioritaire identifié par le gouvernement bruxellois et les partenaires sociaux dans le cadre du Sommet Social Extraordinaire du 21 mai dernier, à savoir l’institutionnalisation d’un dialogue permanent avec les Communautés sur les questions qui ont des conséquences sur la politique régionale et plus particulièrement les politiques d’emploi. La seconde est d’entamer un dialogue franc, en présence des forces vives bruxelloises, sur les questions aiguës de l’enseignement et du choc démographique qui secoue Bruxelles », a expliqué M. Vervoort.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.